UN NOUVEAU PRESIDENT A L’ASPTT

11 octobre 2019

Loïc Argentin succède à Serge Isnard à la tête de l’Asptt Gap.  

Serge Isnard l’avait annoncé au mois de mars en ouverture de l’assemblée générale de l’Asptt Gap:« 19 ans à la tête de l’AS,  je crois que le temps est venu de transmettre le flambeau. Cette AG sera donc la dernière que je présiderai, j’espère qu’avant 2020, nous aurons trouvé celle ou celui qui acceptera de prendre cette charge».

Certains événements ont un peu bousculé le temps, notamment la démission  de la secrétaire générale, Gilberte Provost. D’où l’obligation pour le conseil d’administration d’accélérer le mouvement pour combler au plus vite ces deux postes importants d’une association qui compte plus de 1500 adhérents.

Serge Isnard avait signé sa première licence en 1977 à l’Asptt Paris pour ses débuts à la Poste, puis à Grenoble en 1980. Il rejoindra Gap en 1989 et présidera aux destinées de l’Asptt Gap Athlétisme, se fera l’artisan de la fusion avec l’US Gap pour créer le Gap Hautes Alpes Athlétisme. Ses qualités d’organisateur et de dirigeant efficace et respecté de tous le propulseront à la tête de l’AS en 2000 et à la Présidence de l’OMS en 2008.Des décennies de bénévolat au service du  sport, notamment gapençais. «  Je crois avoir rempli mon contrat. Avec l’équipe de l’Asptt nous réussi de belles choses ensemble – la dernière en date : les 1000 pères Noël dans les rues de Gap – connu aussi des périodes plus compliquées avec le rachat du Complexe Violin, amélioré les conditions d’accueil des adhérents, participé très nombreux aux événements sportifs d’envergure organisés par la ville de Gap ou par nous-mêmes ».

Pour le remplacer à la tête de l’Asptt, Loïc Argentin, responsable de l’Asptt Judo s’est porté candidat. Elu à l’unanimité lors du CA de Juin, ce professeur d’EPS au Collège Mauzan, ceinture noire 2ème dan, licencié depuis sa prime jeunesse à l’Asptt judo, a pour credo: « redonner au club tout ce qu’il t’a apporté ». Son amour des gens, son envie de développer des stratégies nouvelles, sa rigueur naturelle ont plaidé en sa faveur. De plus, Virginie Gros, issue elle aussi de la section judo, prend en charge le secrétariat.

Le Conseil d’Administration est soulagé d’avoir trouvé très vite des solutions, rétabli un climat de confiance, d’autant que Serge Isnard ne quitte pas le bateau puisqu’il a été élu à la vice présidence de l’Asppt Gap.